Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages Magazine
Cabotages Méditerranée
Le site internet de Cabotages.Méditerranée
  • Contacter Cabotages
  • Cabotages sur Facebook
  • Le blog de Cabotages chez Over-Blog
  • Cabotages sur Twitter
  • Les flux RSS de Cabotages
Les réseaux sociaux de Cabotages.Méditerranée
Rechercher sur cabotages.fr
La boutique de Cabotages, sacs étanches et abonnement magazine
Actu vidéo

Les vidéos de Cabotages


Les vidéos de Cabotages
Arles Rhône 3

Suivez l'aventure !


Les vidéos d'Arles Rhône 3

Cabotages et les formations aux métiers de la mer
L'appli mobile de Cabotages
 

Antifoulings

Nouveaux produits

Tout plaisancier est un concyliculteur en puissance :  en quelques Antifoulingmois, la coque de son bateau devient un élevage de coquillages. Vitesse en baisse, consommation en hausse en sont les principaux effets.

 

Le moyen le plus utilisé pour empêcher cela est la peinture antisalissure ou antifouling. Elle contient et diffuse des biocides, substances toxiques «tueuses de vie», à proximité de la coque, retardant la fixation des organismes et de leur larves.

 

Les biocides les plus utilisés aujourd'hui sont les oxydes de cuivre (après interdiction du tributylétain) dont certains effets avérés pour les êtres vivants sont : fièvres, irritations de voies aériennes, troubles gastriques, insuffisance rénales, lésions cellulaires...


Le respect de l'environnement et de notre propre santé exige d'arrêter l'usage des antifoulings, de nettoyer nos bateaux quatre à six fois par an :  économie de peinture, mais plus de travail et dépenses de manutention doubles ou triples...

Heureusement, il esxiste désormais des revêtements sous-marins efficaces et respectueux de l'environnement. encore trop peu de fournisseurs les proposent et trop peu de chantiers savent les appliquer correctement mais il faut insister : sous la pression de la demande, les zones techniques des ports finiront par s'adapter.

Cliquer pour lire la suite



LES REVETEMENTS ANTI ADHERANTS

 

Ils empêchent physiquement la fixation des organismes marins. Ils ne diffusent pas de biocides, mais contiennent du silicone, molécule neutre, qui crée une surface très lisse où les organismes ne peuvent se maintenir lorsque le bateau navigue. Un nettoyage à l'éponge est parfois nécessaire si le bateau ne navigue pas.


Avantages : ils sont non polluants, non toxiques et améliorent notablement la glisse du bateau.


Inconvénient : ils sont plus fragiles. Evitez les échouages sur le sable glissez une bande de moquette entre  coque et sangles de grue.


Précautions : être très méticuleux et respecter les temps de séchage lors de l'application. Pas de «dernier coup de rouleau» dans les sangles...


Contact fournisseurs :
http://www.mecanoplast.fr
http://www.oleronlac.fr


LES REVETEMENTS ANTIBACTERIENS

 

Lorsqu'un élément solide comme une coque est plongée dans l'eau, des bactéries s'y collent après quelques heures. Au bout de quelques jours, un film bactérien ainsi formé, permet aux algues et aux animaux de s'y coller et s'y nourrir.

Ces revêtements empêchent l'installation des bactéries. Ils contiennent des sels d'ammonium qui sont bactériostatiques : ils tuent les bactéries par contact, sans diffuser de substances nocives dans le milieu.


Avantage : il sont non polluants.


Inconvénient : peu de recul sur leur efficacité.


Contact fournisseur :
www.brig-marine.fr

 


En attendant de vous tourner vers ces nouveaux produits, voici quelques conseils de carénage :


- Allez sur des zones techniques aménagées pour la récupération et la traitement des eaux de ruissellement.
- Jetez les déchets de ponçage, chiffons, pinceaux... dans les déchèteries spécialisées.
- Préférez les périodes sans vent. Une bâche entourant le bateau permet de récupérer la totalité de ces poussières toxiques.
- Protégez-vous avec masque et combinaison.

Cabotages magazine, créateur du Nautourisme, revisite le nautisme et le tourisme côtiers en Méditerranée