Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Le site internet de Cabotages.Méditerranée
  • Contacter Cabotages
  • Cabotages sur Facebook
  • Le blog de Cabotages chez Over-Blog
  • Cabotages sur Twitter
  • Les flux RSS de Cabotages
Les réseaux sociaux de Cabotages.Méditerranée

Rechercher sur cabotages.fr

Actu vidéo

Les vidéos de Cabotages

Les vidéos de Cabotages

Arles Rhône 3

Suivez l’aventure !

Les vidéos d'Arles Rhône 3

 

Deux univers que tout oppose

Entre terre et mer

D’un côté c’est la terre, des fragrances de romarin, des vignes soignées, des orchidées sauvages ou d’éphémères crocus safran. De l’autre c’est la mer, avec des calanques reculées, des eaux poissonneuses, des falaises parfois gypseuses… Deux univers que tout oppose et qui pourtant s’avèrent aussi généreux l’un que l’autre !


Aux portes de la ville de Saint-Cyr-sur-mer s’étend une vaste zone où les cultures alternent avec les pinèdes et quelques secteurs résidentiels. La douceur du climat et la richesse du sol, de tout temps, se sont ici conjuguées pour permettre à la nature de s’en donner à cœur joie.Le Petit Rouveau - Falaises le long de la Méditerranée
Changement de décor le long du sentier littoral : calanques, falaises, pointes rocheuses. Les eaux claires au pied des falaises sont réputées pour leur abondance en poissons variés. Quant aux collines qui s’élèvent derrière la Pointe Grenier, on y a extrait le gypse et l’argile, dans le but de fabriquer avec le premier du plâtre, et avec le second des tuiles. La mine souterraine s’est effondrée en 1910, année particulièrement pluvieuse. Le paysage de la Pointe Ophrys témoigne encore des vestiges de cette exploitation : chemin d’accès, bâtiments de la fabrique avec ses citernes, ses meules, son four et quelques blocs de gypse oubliés. Des bateaux à fond plat se chargeaient ensuite du transport de la production.
Grenier, avec son avancée sur la mer, offrait de son point haut un poste de vigie et de défense utilisé depuis toujours.

LE VALLON DE LA NARTETTEBelle flore qui fait la richesse de la côte varoise
Pointe Grenier, pointe Fauconnière, pointe du Défens, calanque de Port d’Alon, baie de la Moutte, domaine de la Galère autant de sites pittoresques qui jalonnent le sentier des douaniers, entre le petit port de la Madrague et la commune de Bandol.
Cheminant sur le haut des falaises, il offre des vues souvent remarquables sur la côte abrupte, du Cap Sicié à l’archipel du Riou. Puis, descendant à la rencontre de petites criques, il se faufile sous des tunnels de pins couchés par le vent, serpente dans des couloirs de maquis plaqués sur le relief ou traverse des zones abritées de magnifiques forêts de pins d’Alep et de chênes verts, parsemées de quelques oliviers.
Dans l’intérieur des terres, sur le versant sud de la colline boisée de la Gâche, au cœur d’une pinède méditerranéenne, le vallon de la Nartette, tout proche, abrite la coulée de sable d’une dune éolienne exceptionnelle, ainsi qu’un vignoble et une bastide du XVIe siècle. Ces collines intérieures, plantées de vignes et d’oliviers, contrastent fortement avec la côte sauvage ouverte sur la mer.

LE GRAND ROUVEAU
Le Grand Rouveau dans le VarA l’ouest du Cap Sicié, l’île du Grand- Rouveau marque l’entrée de la rade du Brusc, découpant sur l’horizon son profil caractéristique de chapeau chinois posé sur les flots. Depuis 1864, son sommet est coiffé par un phare qui participe au balisage des côtes et signale aux navires les abords de l’archipel des Embiez, zone parsemée d’écueils dangereux pour la navigation. En 1974, l’automatisation du phare, marqua la fin de plus d’un siècle d’occupation  humaine. Sur le versant sud-est de l’île, un boisement dense se développe à l’abri du mistral. Les arbres et le maquis ont recolonisé les anciens jardins des gardiens, arrosés par le ruissellement des eaux pluviales issues de l’esplanade supportant le phare.
Comme toute île, le Grand-Rouveau abrite un écosystème qui est unique. Malgré sa superficie réduite, sa richesse écologique est importante, car elle constitue un territoire refuge pour des espèces animales et végétales menacées ou éliminées sur le continent par une urbanisation envahissante.

C’est aussi une halte attractive pour de nombreux oiseaux migrateurs.

 

Conservatoire du Littoral

Cabotages magazine, créateur du Nautourisme, revisite le nautisme et le tourisme côtiers en Méditerranée