Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Le site internet de Cabotages.Méditerranée
  • Contacter Cabotages
  • Cabotages sur Facebook
  • Le blog de Cabotages chez Over-Blog
  • Cabotages sur Twitter
  • Les flux RSS de Cabotages
Les réseaux sociaux de Cabotages.Méditerranée

Rechercher sur cabotages.fr

Actu vidéo

Les vidéos de Cabotages

Les vidéos de Cabotages

Arles Rhône 3

Suivez l’aventure !

Les vidéos d'Arles Rhône 3

 

La grande Camargue : vents, sel et eau douce

Bienvenu en Camargue !

Au côté d’autres partenaires, le Conservatoire du littoral participe activement à la sauvegarde d’espaces irremplaçables pour les oiseaux d’eau, avec un triple objectif : préserver une nature fragile et évolutive, maintenir des activités humaines traditionnelles et ouvrir au public des sites discrètement aménagés pour lui permettre de « voir la nature » sans la déranger.

MAS DE LA CURELa petite camargue longe la Méditerranée
Au cœur du Parc naturel régional de Camargue, le Mas de la Cure, ancienne propriété du Château d’Avignon a été profondément modelée par l’homme au cours des siècles (viticulture, riziculture, prairies artificielles, cultures sèches). Il constitue aujourd’hui un symbole de la reconquête des milieux naturels. Les espaces autrefois cultivés ont été transformés en pâturages extensifs pour les chevaux, les taureaux et les moutons. Les milieux humides accueillent de nombreux oiseaux. Le domaine comprend de rares milieux boisés, vestiges de la végétation camarguaise, ainsi qu’un important patrimoine bâti.

LE VACCARESBalade en bord de plage, le long de la méditerranée
Entre fleuve et mer, entre Europe et Afrique, le Vaccarès, réserve nationale de Camargue, est un ensemble d’étangs (le plus grand de la plage s’étend sur 6 500 ha), de lagunes, de dunes vives et fossiles, de plages et sansouires qui représentent plus de 13 000 ha de milieux naturels sauvages constitués. La réserve passe d’un désert salé estival à une immense zone inondée en hiver. La flore et la faune permanente sont limitées par ces dures conditions, mais plusieurs milliers d’espèces d’oiseaux y trouvent leur habitat de prédilection une partie de l’année.


MARAIS DU VIGUEIRAT
Orpellières et granivelles
Entre le Grand Rhône et la plaine de la Crau, les marais du Vigueirat présentent une étonnante mosaïque de milieux naturels, dont un vaste ensemble de marais d’eau douce et la plus grande roselière protégée de Camargue. Ils abritent plus de 1 000 espèces animales et végétales, et accueillent plus de la moitié des espèces d’oiseaux visibles en France. C’est un site primordial pour l’hivernage des canards (jusqu’à 35 000 individus) et la nidification des hérons (9 espèces de hérons nicheurs d’Europe) et pour des espèces semi-sédentaires (jusqu’à 40.000 flamants roses).


LA CRAU

En modifiant son parcours, il y a plus de 12 000 ans, la Durance a créé un paysage unique : la Crau, dernière steppe de France. Le paysage est aride, et le sol couvert de galets n’abrite qu’une flore herbacée que pâturent les moutons depuis des millénaires. D’apparence désertique, la Crau héberge un cortège d’oiseaux steppiques exceptionnel. C’est le seul site de reproduction du ganga cata et du faucon crécerellette. Menacée par une arboriculture industrielle, elle fait l’objet d’un important programme de protection, car elle est considérée comme un espace naturel majeur au niveau européen. Le Conservatoire y contribue par ses acquisitions, avec l’appui de l’Union européenne. La Crau, Réserve nationale, est soumise à une réglementation spéciale.

LA PALISSADE
L’originalité du Domaine de la Palissade réside dans sa situation hors des digues qui isolent la Camargue des eaux du Rhône et de la mer. Jamais cultivée et restée très proche des conditions naturelles anciennes, cette vaste zone humide qui forme la pointe sud-est de l’île de Camargue constitue le dernier témoin de la Camargue originelle. Façonnée par le Rhône et la mer, et régulièrement inondée, cette mosaïque de milieux rassemble tous les éléments les plus remarquables du paysage camarguais : marais, lagunes, sansouires, pelouses à saladelles, dunes, forêt riveraine Cette diversité lui apporte une remarquable richesse biologique, tant sur le plan de la faune que de la flore.

LES THEYS
Embouchure du Rhône, quand eua douce et eau de mer se mélange, bienvenue sur la côte méditerranéenneTémoins des modifications de l’embouchure du Rhône au cours du temps, les Theys sont des formations sableuses modelées par la mer et le fleuve, objets d’une interaction permanente entre ces deux éléments. Régulièrement submergés, ils retiennent des étendues d’eau qui constituent des lagunes en contact avec la mer. Situés à l’est de l’embouchure, les theys font partie intégrante du delta de Camargue et constituent une zone d’alimentation, de repos et de reproduction pour de nombreux oiseaux.

 

Conservatoire du Littoral

Cabotages magazine, créateur du Nautourisme, revisite le nautisme et le tourisme côtiers en Méditerranée