Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Le site internet de Cabotages.Méditerranée
  • Contacter Cabotages
  • Cabotages sur Facebook
  • Le blog de Cabotages chez Over-Blog
  • Cabotages sur Twitter
  • Les flux RSS de Cabotages
Les réseaux sociaux de Cabotages.Méditerranée

Rechercher sur cabotages.fr

Actu vidéo

Les vidéos de Cabotages

Les vidéos de Cabotages

Arles Rhône 3

Suivez l’aventure !

Les vidéos d'Arles Rhône 3

 

Lardier, Taillat et Camarat

Des caps protégés

Echappant de peu à d’importants projets immobiliers et à une fréquentation anarchique, le sud de la presqu’île de Saint Tropez est désormais protégé sur plus de 10 km de côtes. Les trois caps, Lardier, Taillat et Camarat d’ouest en est, forment un ensemble naturel remarquable. Falaises, criques, grottes, petites plages abritées par les rochers découpent la frange littorale et offrent refuge à une végétation particulièrement riche.


Havre de paix après la traversée de la trépidante presqu’île de Saint-Tropez, le site est un lieu de contrastes multiples, celui entre le vert de la forêt, le blanc des roches du cap et le bleu de la Méditerranée, celui entre la nudité minérale du bord de mer, l’apparente pauvreté de ses affleurements de granite et la dense et luxuriance couverture végétale qui le surplombe.

LES TROIS CAPS
Depuis les hauteurs, la vue panoramique s’étend sur le paysage viticole de la plaine, les vastes forêts de pins et de chênes, et les trois caps. Ceux-ci constituent un ensemble paysager très original avec l’avancée du cap Lardier surmontée de remarquables vagues de pins parasols, le très escarpé cap Taillat, relié au continent par un fragile isthme sableux, et le cap Camarat, dominé par son célèbre phareFlore sauvage près de St Tropez qui culmine à 130 m. L’avancée en mer de ces trois caps favorise d’importantes concentrations d’oiseaux, avant leur départ pour les grandes migrations.
Le Conservatoire du littoral, en charge de la protection de 450 hectares, s’attache à restaurer les milieux dégradés et à sauvegarder les espèces remarquables, à limiter les risques de feux de forêts et à offrir une bonne qualité d’accueil pour des visiteurs très nombreux.
Le cap Taillat est le plus enclavé des trois espaces naturels protégés littoraux de la presqu’île de Saint-Tropez. Il fait partie des joyaux naturels, sauvés in extremis. La péninsule, sertie par les pins, les chênes, le maquis et les vignes séculaires, ressemble à un vieux dinosaure sommeillant à la surface des flots méditerranéens. Le bleu de la mer, la blancheur des terrains siliceux et le vert des chênes incarnent toute l’âme méditerranéenne de ces paysages aujourd’hui préservés de la pression immobilière.


PAR LA BARBE DE JUPITER !
Palmier nain près de St Tropez
Le cap Taillat est l’un des derniers refuges littoraux d’une flore unique. Sur le plateau poussent les pins d’Alep, modelés ici par le vent et les embruns, ainsi que le palmier nain et une brousse de barbe-de-Jupiter remarquable par sa hauteur et sa densité.
Il accueille de très nombreuses espèces d’oiseaux de passage et certains nicheurs tel le faucon pèlerin ainsi que des espèces remarquables telles le puffin cendré et yelkouan, le merle bleu ou le fou de Bassan. La faune terrestre y est très riche avec, en particulier, la tortue d’Hermann, le plus ancien habitant de cette région, ainsi que la magicienne dentelée, une grande sauterelle sans ailes.


FIN DU CAMPING SAUVAGE

La tortue Hermann - Méditerrannée, cabotage, plaisanciers, marins, bateaux, port, capitainerietortue HermannIl est difficile d’imaginer aujourd’hui que, dans les années 1970, le camping sauvage était très pratiqué sur le cap Taillat. Plus de 200 tentes et caravanes l’occupaient alors. En 1990, le site malade et dégradé – le cordon dunaire qui reliait l’isthme au continent était complètement détruit -, est acheté par le Conservatoire du littoral.
Camarat est le plus oriental des trois caps qui séparent la Provence de la Côte d’Azur. Limite géographique et climatique, c’est aussi, à ciel ouvert, une géologie qui remonte aux origines de la Provence.
Ce site est un des plus beaux de la côte où la forêt et les embruns se disputent de spectaculaires granites.

Conservatoire du Littoral

Cabotages magazine, créateur du Nautourisme, revisite le nautisme et le tourisme côtiers en Méditerranée