Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages Magazine
Cabotages Méditerranée
Le site internet de Cabotages.Méditerranée
  • Contacter Cabotages
  • Cabotages sur Facebook
  • Le blog de Cabotages chez Over-Blog
  • Cabotages sur Twitter
  • Les flux RSS de Cabotages
Les réseaux sociaux de Cabotages.Méditerranée
Rechercher sur cabotages.fr
La boutique de Cabotages, sacs étanches et abonnement magazine
Actu vidéo

Les vidéos de Cabotages


Les vidéos de Cabotages
Arles Rhône 3

Suivez l'aventure !


Les vidéos d'Arles Rhône 3

Cabotages et les formations aux métiers de la mer
L'appli mobile de Cabotages
 

Port Camargue station ultramoderne

La mission d'une marina géante sans "racine"

Surgie des sables vierges en 1968, Port Camargue, ville amphibie, se voue entièrement aux activités nautiques. Elle est aujourd'hui premier port de plaisance européen à la renommée mondiale.


En venant du Grau du Roi, l'amer principal est le phare de l'Espiguette. Attention, bancs de sable ! Approchez, l'architecture homogène de la marina puis la capitainerie vous guideront. La passe est large, l'accès facile, mais restez à distance des enrochements.

Bienvenue dans le plus grand port de plaisance d'Europe ! Avant d'atterrir, faites le tour des marinas. Sauf en hélico, il n'y a qu'en bateau qu'on prend la mesure de cette opération de 80 hectares.

Imaginez que là, à la fin des années 50, avant que l'on assèche les marais, qu'on assainisse, qu'on amène l'eau potable et qu'on reboise, ce n'était qu'un bout de côte insalubre, plus couru par les moustiques que par les touristes. Ce qui deviendra Port Camargue est encore un espace naturel, vierge de toute construction.

 

LA FAUSSE JUMELLE

"On peut affirmer que Port Camargue est le premier port de la Suisse" déclare avec malice Bernard Suzzarini, de la capitainerie de Port Camargue. Cette ville aquatique entièrement dédiée au nautisme voit le jour à la fin des années 60Port Camargue : Cette ville aquatique entièrement dédiée au  nautisme voit le jour à la fin des années 60, n'est pas un produit de la "Mission Racine" comme sa fausse jumelle d'en face, la Grande Motte qui a pourtant le même p ère architecte, Jean Balladur.

C'est l'ensablement du Grau du Roi (Port Camargue en est un quartier) qui provoque la décision d'aménager une digue. Le maire du Grau et la CCI de Nîmes décident d'un commun accord de l'implantation de Port Camargue. A construire une protection, autant en profiter pour développer un port plaisance. Nous sommes dans une époque où les décisions locales priment sur la  régionalisation.

Voilà donc 240 ha de marais à draguer pour un projet des plus ambitieux, une ville aquatique, constituée de marinas où l'on circule autant par voie d'eau que par voie terrestrePort Camargue ; une ville aquatique, constituée de marinas où l'on  circule autant par voie d'eau que par voie terrestre. Les travaux débutent en 1969 sous la direction de Jean Balladur. Ils durent dix ans. Au départ sont prévus 2.500 marinas et 4.500 appartements. Les postes à quai sont au nombre de 4.650, aujourd'hui 5.000. Port Camargue se déploie sur une superficie de 140 ha dont 78 ha de plans d'eau. Avec une profondeur de trois mètres minimum. "Port Camargue reçoit plutôt des bateaux de moyenne plaisance, de 16 à 22 m. Ses 30 % de clientèle étrangère en font le premier port d'Europe. Ces touristes viennent essentiellement du Luxembourg, de Suisse, de Belgique et d'Allemagne" explique Bernard Suzzarini. Il poursuit : "L'axe rhodanien leur permet d'accéder rapidement à la station. A titre d'exemple, Genève se trouve à 3h30 de Port Camargue". L'aéroport de Nîmes et des compagnies low-cost ajoute à l'intérêt de l'endroit pour les étrangers.  Pour les navigateurs, Port Camargue se situe idéalement à égale distance de la Corse et des îles BaléaresPort Camargue : Pour les navigateurs, Port Camargue se situe  idéalement à égale distance de la Corse et des îles Baléares. C'est, par  coup d'Est sur la Camargue, le seul abri où l'on peut entrer sans  risque car la pointe de l'Espiguette protège ce qui s'appelait autrefois  la Baie du Repos. C'est, par coup d'Est sur la Camargue, le seul abri où l'on peut entrer sans risque car la pointe de l'Espiguette protège ce qui s'appelait autrefois la Baie du Repos. Mais attention aux bancs de sable au virage de l'Espiguette ! Passez loin du bord avant de vous engager dans la passe.

 

EFFORT SUR LE HORS-SAISON

La station a réussi son pari. Plus d'ensablement au Grau du Roi et elle arbore une belle fréquentation. En outre, elle affiche complet. Les demandeurs d'anneaux sont en liste d'attente. A ceux qui critiquent ce port "tout béton", Port Camargue répond par une collection de "bons points" : elle obtient le Pavillon bleu chaque année depuis sa création et elle se propose ville pilote de l'opération Port propre. Cerise sur le gâteau, 60 entreprises travaillent à l'année sur le site dont 38 shipchandlers ! et font de Port Camargue le premier pôle technique en Méditerranée française pour l'entretien des bateaux jusqu'à 30 m. Mais ce succès n'empêche pas la recherche permanente de développement à travers deux projets. Le premier visse le "contenant" : optimiser et agrandir le port. Le second s'intéresse au "contenu" : développer la location de bateaux mais aussi de kayaks, de jet-skis, d'embarcations pour l'aviron et autres engins flottants de loisir car, comme le fait remarquer Bernard Suzzarini, "tout le monde ne peut pas s'acheter un bateau ".

Port Camargue souffre aussi d'un hors-saison un peu désertique. Dans l'esprit de beaucoup, c'est une marina avant d'être une cité portuaire. C'est pourquoi la station cherche à développer une offre toute l'année car ses responsables savent que "C'est souvent déterminant pour le choix des vacances". Eté comme hiver, Port Camargue continue sur son esprit du départ, être "tout nautisme" et à la pointe de ce qui se fait en matière de nautisme. Eté comme hiver, Port Camargue continue sur son esprit du départ,  être "tout nautisme" et à la pointe de ce qui se fait en  matière de nautisme.

 

LE PLUS GRAND D'EUROPE

Port Camargue compte aujourd'hui plus de 5.000 anneaux dont 2.239 en marinas privées et 4.500 appartements. Mille personnes y vivent à l'année. L'ancien casino a été récupéré pour en faire un Centre Européen du Nautisme et un hôtel trois étoiles doit compléter l'offre d'hébergement tandis que s'affirme le tourisme d'affaires en "pack" (sports nautiques + séminaire + hôtellerie). Pour la commune du Grau du Roi, Port Camargue est un très gros poumon économique : la station abrite 80 associations et entreprises, dont 30 sur le plateau technique et plus de 380 emplois permanents.


 

Cabotages magazine, créateur du Nautourisme, revisite le nautisme et le tourisme côtiers en Méditerranée