Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages Magazine
Cabotages Méditerranée
Le site internet de Cabotages.Méditerranée
  • Contacter Cabotages
  • Cabotages sur Facebook
  • Le blog de Cabotages chez Over-Blog
  • Cabotages sur Twitter
  • Les flux RSS de Cabotages
Les réseaux sociaux de Cabotages.Méditerranée

Rechercher sur cabotages.fr

La boutique de Cabotages, sacs étanches et abonnement magazine
Actu vidéo

Les vidéos de Cabotages

Les vidéos de Cabotages

Arles Rhône 3

Suivez l’aventure !

Les vidéos d'Arles Rhône 3

Cabotages et les formations aux métiers de la mer
L'appli mobile de Cabotages

 

Port de plaisance de Ramatuelle

 

Le clocher de Ramatuelle

Vue sur le village de Ramatuelle

Vue sur la Méditerranée depuis Ramatuelle

Ramatuelle est un village médiéval, pittoresque, lové au flanc de la colline au cœur de la nature. Un village paisible et sans exubérance qui tranche avec le côté plus “people” et branché de sa plage de Pampelonne.

Le nom de Ramatuelle ne se rattache à aucun groupe de toponymes connus. Deux hypothèses avancées jadis, sont contestées aujourd’hui par les historiens :
Rahmatu’llah : qui signifie en arabe “providence divine”. Origine arabe due à l’occupation sarrasine du Xème siècle.
Camatullici :
une peuplade celto ligure était établie sur les rives du Gapeau quand survint la conquête romaine. Elle fut chassée de ses rivages et se réfugia dans les forêts et montagnes qui dominent le golfe Sambracitain. Cette peuplade s’établit sur l’emplacement du village de Ramatuelle. Elle s’appelait Camatullici. On disait à l’époque la région des Camatullici. Le “R” de région aurait supplanté le “C” pour devenir Ramatullucci puis Ramatuelle.

 

 

OFFICE DE TOURISME DE RAMATUELLE : Ramatuelle plages de Pampelonne, Ramatuelle Côte Mer, Côte Village et Nature

A ne pas manquer

de l’Office du tourisme