Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages.Méditerranée- Le portail de vos escales en Méditerranée
Cabotages Magazine
Cabotages Méditerranée
Le site internet de Cabotages.Méditerranée
  • Contacter Cabotages
  • Cabotages sur Facebook
  • Le blog de Cabotages chez Over-Blog
  • Cabotages sur Twitter
  • Les flux RSS de Cabotages
Les réseaux sociaux de Cabotages.Méditerranée
Rechercher sur cabotages.fr
La boutique de Cabotages, sacs étanches et abonnement magazine
Actu vidéo

Les vidéos de Cabotages


Les vidéos de Cabotages
Arles Rhône 3

Suivez l'aventure !


Les vidéos d'Arles Rhône 3

Cabotages et les formations aux métiers de la mer
L'appli mobile de Cabotages
 

Un bateau de sauvetage high-tech à Valras plage

La ville de Valras plage ouverte à la technologie maritime

La Société Nationale de Sauvetage en Mer de Valras Plage a reçu en janvier 2008 une vedette de sauvetage high-tech grâce à son sérieux et à son passé émaillé de sauvetages en mer souvent périlleux. Six exemplaires seulement existent en Méditerranée. Portrait d'un bateau équipé des dernières technologies.

 

Deux moteurs de 500 cv chacun pour la nouvelle vedette de sauvetage de Valras-plage ! La station balnéaire a accueilli ce bijou en janvier 2008. Pour dix-huit exemplaires fabriqués en France, seulement cinq autres ports de Méditerranée ont reçu ce type d'embarcation high-tech : Port Camargue, Marseille, Toulon, Antibes, Ajaccio.

 

Pourquoi une telle distinction pour Valras ? Henri Caumes, élu au service du portPonton d'embarcation au port de Valras-Plage, petit port de plaisance où il fait bon vivire à la mairie, affirme : « La Direction de la Société Nationale des Sauveteurs en Mer a accordé cette vedette à la SNSM de Valras pour à son sérieux et ses bons résultats. » Il est vrai qu'avec 74 missions de sauvetage menées à bien en 2006, Valras pouvait être distinguée !

 

Les sauveteurs de Valras Le  port de Valras-Plage s'est vu doté d'une navette de secours pour les  SNSM, pour le sauvetage en Méditerranée !ont une longue tradition, qui remonte à la création de la première société, en 1933. A l'époque, ils sortent en mer avec l'Amiral Zédé, une baleinière sans moteur, longue de 9,10 m sur 2,60 m. A son bord douze rameurs et un patron ! Une des plus grandes opérations se déroule en décembre 1938. Un cargo espagnol est en difficulté à Saint Pierre la Mer. La Société de sauvetage de Valras réussit à sauver les 38 membres de l'équipage malgré la tempête. De 1933 à fin 2007, les sauveteurs valrassiens n'ont eu que trois canots de sauvetage.

 

L'arrivée du canot est donc perçue comme un véritable événement pour la station. La nouvelle vedette est à la pointe du progrès. Insubmersible et auto-redressable, elle peut sortir dans des mers de force 5 voire 6 (sur une échelle de 12).

 

« Parmi ses équipements électroniques dernier cri, le système AIS permet de repérer un bateau perdu par satellite et, inversement, d'être tout le temps suivi par satellite. Une sécurité pour nous » explique Didier Motis, un des patrons de la société.

Patrick Toustou, président de la SNSM de Valras, poursuit : « Ce bateau bénéficie d'une autonomie de 18 h à 25 nœuds en charge. » Ce qui permet à la SNSM de pratiquer des opérations plus lourdes et plus rapidement. Autant de vies sauvées en plus. La vedette comporte en plus une petite embarcation semi-rigide, type Zodiac, et un jet-ski de trois places avec planche de sauvetage. La SNSM de Valras a baptisé le nouveau bateau Armand-Bezes, du nom du patron du canot à moteur Lieutenant de vaisseau de Chauliac en service de 1962 à 1982.

 

La venue de ce bateau Si  l'envie vous en prend, faites une balade en bataeaux et en planches à  voile à Valras-Plageà Valras ne récompense pas seulement des prouesses techniques mais aussi le travail en commun de toute une équipe soudée et performante. « Sur 22 matelots de la société dont trois filles 14 sont titulaires du PS2, le niveau le plus haut en secourisme. Nous avons également un médecin. » indique Patrick Toustou. La vedette peut intervenir à toute heure du jour et de la nuit, tous les jours de l'année. L'équipage, bénévole, sacrifie tous ses dimanches matin à l'entraînement.

Aujourd'hui, l'Armand-Bezes intervient dans un périmètre d'Agde à Gruissan et en haute mer. Cela dit, restez prudents, faites votre météo et vérifiez votre bateau.

 

Que cet article ne vous ait pas donné envie d'essayer la nouvelle vedette de Valras !

Cabotages magazine, créateur du Nautourisme, revisite le nautisme et le tourisme côtiers en Méditerranée